Publié le 18 Juin 2016

Le pont du côté amont en automne

Le pont du côté amont en automne

Le Vannon, impétueux affluent de la Saône, sort régulièrement de son lit lors de crues aussi soudaines qu’importantes.

Le pont surélevé qui l’enjambe constitue l’entrée sud du village de Membrey et vient d’être restauré.

Construit entre 1772 et 1775 il ne fait pas son âge (bientôt 250 ans !).

Louis XV alors roi de France (il meurt en 1774) avait décidé d’une ambitieuse politique d’aménagement du territoire et confié en 1747 à Jean-Rodolphe PERRONET, qui continuera son travail jusqu’en 1791, la tâche de créer des routes et des ponts sur l’ensemble du pays. Notre pont fait partie des très nombreuses réalisations de l’époque.

Il s’agit d’un pont en maçonnerie (ou pont vouté) fait d’un superbe agencement de pierres jointives composant 5 arches en plein cintre dites « en tas de charge » d’environ 5 m d’ouverture séparées par 4 fortes piles protégées vers l’amont par des avant-becs, sortes d’étraves, bien utiles lors des fréquentes crues.

Les culées sont prolongées, côté amont, par deux jolis quais en dalles de pierre descendant en pente douce et protégeant la route en cas d’inondation.

En 1864 une « croix de mission » a été installée au centre du bahut du parapet aval. Improprement appelée « calvaire », elle a été réalisée en fonte, métal dont la Haute-Saône fut une très grande région de production au XIXème siècle.

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #Les choses à voir

Repost0

Publié le 11 Juin 2016

jouer au badminton

Les Badminton(s)

Jouer au badminton…oui, mais lequel !

Aujourd’hui, il y a de très nombreuses façons de « jouer au volant ».

Pour les puristes :

En principe, le badminton se joue à l’intérieur, en salle sur un sol dur et lisse à la lumière blafarde des néons, dans les effluves de la sueur, les crissements des chaussures sur le béton peint et les coups de sifflet nerveux.

Le terrain mesure 6.10 m de large et 13.80 m de long. Le filet est à 1.55 m de haut et… les champions sont toujours asiatiques !

Pour les grands sportifs :

Le berlinois Bill BRANDES a inventé un jeu qui ressemble à la fois au badminton, au tennis et au squash. Il l’appelle d’abord le Shuttleball et le jeu prend ensuite le nom de Speed Badminton puis celui de Speedminton et enfin récemment celui de Crossminton.
Il s’agit de tracer au sol deux carrés de 5.5 m de côté espacés de 12.8 m et, sans aucun filet, d’essayer d’atteindre le sol du carré de l’adversaire. On utilise des raquettes adaptées et des volants spéciaux appelés speeders.

Pour les noctambules adeptes des chaudes soirées en boite:

Il existe le Blackminton qui, grâce à ses jeux de lumière élaborés, ses équipements fluorescents (peinture de corps, raquettes et speeders) tient à la fois du spectacle et du sport.

Des « Nuits du Bad », très en vogue actuellement surtout dans le milieu étudiant, sont organisée un peu partout.

Pour ceux qui veulent avant tout s’amuser :

Il existe le Beach badminton qui trouve son inspiration dans le volley et qui comme son nom l’indique, se joue sur les sables brûlants des plages des îles du Pacifique… ou un peu moins loin…le rêve quoi !

Et… pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir chez eux l’ombre des cocotiers au bord du Pacifique :

Il y a encore le Badminton sur herbe (ou sur terre battue) qui se joue sur la pelouse abandonnée par les adeptes du foot !

Comme on le voit, tout est permis pourvu qu’on s’amuse!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #A quoi on joue

Repost0

Publié le 6 Juin 2016

le terrain dans sa présentation "mini-tennis"

le terrain dans sa présentation "mini-tennis"

Règle du jeu de mini-tennis

« Tennis 12 mètres »

Aux Etats-Unis : QuickStart Tennis

En principe, ce tennis est destiné à de jeunes joueurs de moins de 8 ans…mais qui a vraiment plus de huit ans !!

Il se joue sur un terrain de 12 m x 6 m (à peu près les mêmes cotes qu’un terrain de badminton) sur lequel on trace une ligne de service à 1 m du fond du court et qui délimite le carré de service.

Les américains ont adopté depuis longtemps sous le nom de Quick-Start Court ce type de petit terrain de tennis peu encombrant, facile à installer dans son jardin et qui peut servir pour toute la famille.

En réalité les cotes exactes du terrain sont issues des cotes d’un terrain senior sur lequel on dessine en travers six terrains de mini-tennis soit: longueur 10.97m et largeur 5.485 m.

Le filet (le Net en anglais) est installé à une hauteur de 0.80m au lieu des 0.91m règlementaires.

On joue avec des raquettes légères de 55 cm maxi souvent en matière plastique monobloc (non cordées) ou des raquettes pom’do (qui s’enfilent un peu comme un gant) et des balles lentes (en mousse).

Les règles du jeu :

Le service doit être effectué par en-dessous avec ou sans rebond, de derrière la ligne de service.

· Il n’y a qu’un service mais en cas de Let, le service est dit « à remettre » c'est-à-dire recommencé.

· Chaque joueur met alternativement la balle en jeu deux fois consécutivement, une fois à droite, puis une fois à gauche du centre de la ligne de fond.

· Le relanceur se tient dans le fond de son terrain : il doit frapper la balle après un rebond.

· Ensuite, l’échange se poursuit ; la balle peut faire un rebond ou être reprise de volée.

La faute :

* la balle rebondit en dehors des lignes

* la balle rebondit plus d’une fois

* la balle est envoyée dans le filet

Les autres règles sont identiques au tennis senior et vous allez passer beaucoup de temps à vous amuser… si vous avez entre 8 et 88 ans et sans trop vous fatiguer !

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #A quoi on joue

Repost0