Publié le 6 Juin 2016

le terrain dans sa présentation "mini-tennis"

le terrain dans sa présentation "mini-tennis"

Règle du jeu de mini-tennis

« Tennis 12 mètres »

Aux Etats-Unis : QuickStart Tennis

En principe, ce tennis est destiné à de jeunes joueurs de moins de 8 ans…mais qui a vraiment plus de huit ans !!

Il se joue sur un terrain de 12 m x 6 m (à peu près les mêmes cotes qu’un terrain de badminton) sur lequel on trace une ligne de service à 1 m du fond du court et qui délimite le carré de service.

Les américains ont adopté depuis longtemps sous le nom de Quick-Start Court ce type de petit terrain de tennis peu encombrant, facile à installer dans son jardin et qui peut servir pour toute la famille.

En réalité les cotes exactes du terrain sont issues des cotes d’un terrain senior sur lequel on dessine en travers six terrains de mini-tennis soit: longueur 10.97m et largeur 5.485 m.

Le filet (le Net en anglais) est installé à une hauteur de 0.80m au lieu des 0.91m règlementaires.

On joue avec des raquettes légères de 55 cm maxi souvent en matière plastique monobloc (non cordées) ou des raquettes pom’do (qui s’enfilent un peu comme un gant) et des balles lentes (en mousse).

Les règles du jeu :

Le service doit être effectué par en-dessous avec ou sans rebond, de derrière la ligne de service.

· Il n’y a qu’un service mais en cas de Let, le service est dit « à remettre » c'est-à-dire recommencé.

· Chaque joueur met alternativement la balle en jeu deux fois consécutivement, une fois à droite, puis une fois à gauche du centre de la ligne de fond.

· Le relanceur se tient dans le fond de son terrain : il doit frapper la balle après un rebond.

· Ensuite, l’échange se poursuit ; la balle peut faire un rebond ou être reprise de volée.

La faute :

* la balle rebondit en dehors des lignes

* la balle rebondit plus d’une fois

* la balle est envoyée dans le filet

Les autres règles sont identiques au tennis senior et vous allez passer beaucoup de temps à vous amuser… si vous avez entre 8 et 88 ans et sans trop vous fatiguer !

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #A quoi on joue

Repost0

Publié le 28 Mai 2016

avant l'apéro...sans se fatiguer!

avant l'apéro...sans se fatiguer!

Le jeu de boules en bois

Le jeu de boules en bois est très ancien. Il est pratiqué dans de nombreuses régions du monde avec de nombreuses variantes locales.

Il s’est progressivement orienté dans deux directions:

Le jeu de boules asymétriques :

Il est pratiqué dans l’ouest de la France selon des règles proches de la boule de fort qui est jouée dans le Val de Loire. La boule bretonne est très pratiquée dans des clubs très vivants.

Il est surtout présent en Angleterre et dans tout le Commonwealth où il porte le nom de Boulingrin (bowling-green). Il se joue en Australie, Canada, Nouvelle-Zélande sur pelouse (le green) avec des boules comportant deux faces aplaties. Il existe de nombreuses adaptations locales de ce jeu de boules (dont le bois est souvent remplacé par de la résine !).

Le jeu de boules sphériques (comme à la pétanque ou à la boule lyonnaise):

C’est le jeu de boules qui l’on peut pratiquer chez nous parce qu’il utilise des boules de petite taille (environ 70 mm de diamètre). Il se pratique traditionnellement en Belgique dans le Hainaut (région de Chimay) avec à peu près les mêmes règles que la pétanque mais sur route en bitume dans tout le village et au cours de championnats qui durent 24 heures non stop.

La boule nantaise (plus grosse et lourde) qui se pratique sur un terrain en forme de gouttière est un autre exemple mais il existe encore ici de nombreuses variantes régionales.

Les boules en bois brut ou clouté sont souvent superbes. Incrustées de différents matériaux, ce sont de véritables objets de collection.

Aujourd’hui les boules en bois sont plutôt destinées aux enfants mais restent très agréables à jouer!

Allez-y !!

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #A quoi on joue

Repost0

Publié le 21 Mai 2016

pour passer un bon moment...à l'ombre!

pour passer un bon moment...à l'ombre!

Les boules ont évolué au fil des temps : d’abord en argile, en pierre, elles deviennent en bois puis sont cloutées et finalement seront fabriquées en acier.

Les règles de la pétanque sont un peu différentes de celles du jeu provençal mais les différences sont minimes à notre niveau et détaillées dans le site de la fédération commune à ces deux sports (voir ci-dessous).

Nous vous proposons des boules en bois (on en reparlera) et des boules en acier. Elles sont de différents diamètres adaptés aux joueurs et peuvent être, pour les champions, de diverses duretés selon le rebond recherché.

Si vous jouez :

  • 1 contre 1 = 3 boules par joueur
  • 2 contre 2 = 3 boules par joueur
  • 3 contre 3 = 2 boules par joueur

1 but ou cochonnet est nécessaire par partie, quel que soit le nombre de joueur.

Au début de la partie vous tirez au sort l’équipe qui commence.
Un joueur de l’équipe qui a la main, trace au sol un cercle de 30 à 50 cm et lance le but (“cochonnet”) à une distance comprise entre 6 et 10m.
Il doit avoir les deux pieds dans le cercle.
Il lance ensuite une boule, puis un joueur de l’équipe adverse lance une boule.

Le but du jeu est de lancer les boules le plus près possible du but ou “cochonnet”.

Celui des deux qui est le plus près du but “a le point”.
C’est donc à l’équipe adverse de lancer une boule jusqu’à ce qu’elle regagne le point.
Si elle regagne le point, c’est à l’autre équipe de jouer, et ainsi de suite.

A la pétanque on peut POINTER c’est-à-dire tenter de faire le point en se rapprochant du but
ou TIRER c’est-à-dire lancer sa boule avec force sur la boule adverse qui a le point (pour lui faire perdre).

Quand toutes les boules ont été jouées : on compte le nombre de point, en comptant le nombre de boules plus proches du but que n’importe quelle boule de l’autre équipe.

L’équipe qui a remporté la mène relance le but, généralement de l’endroit où la mène précédente s’est terminée.
Une partie se joue en 13 points.

Si une boule sort du “terrain” ou touche les limites qui l’encadre elle est annulée.

Si le but sort du “terrain” ou touche les limites, il y a deux cas :

  • - Soit aucune équipe n’a de boules dans les mains ou les deux équipes en ont, alors aucun point n’est marqué et on rejoue la mène.
  • - Soit il reste des boules qu’à une seule équipe, alors elle marque autant de points qu’il lui reste de boules.

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #A quoi on joue

Repost0

Publié le 14 Mai 2016

la partie de mölkky

la partie de mölkky

Le jeu de quilles est re-devenu à la mode. Depuis quelques années le mölkky ou jeu de quilles finlandaises fait fureur. Je ne résiste pas au plaisir de publier ci-dessous la règle du jeu...

Règle du jeu de quilles

Franc-comtoises

(ou finlandaises !)

Mölkky

Le principe du jeu est de faire tomber des quilles en bois numérotées à l’aide d’un lanceur appelé Mölkky.Le jeu se joue en deux équipes de 2, 3 ou 4 joueurs ; éventuellement en individuel. Mais, bien que le jeu devienne plus ennuyeux, on peut aller jusqu’à 4 équipes de 4.

Les quilles sont marquées de 1 à 12. La première équipe arrivant à totaliser exactement 50 points gagne la partie (il y a des variantes en 40 ou 51 ou même 63 points).

Au début d’une partie, on dépose au sol une baguette de bois (le Mölkkaari) qui détermine la ligne de lancement à ne pas dépasser (un peu comme à la pétanque). Les quilles sont placées à environ 4 mètres des joueurs et disposées conformément au dessin ci-dessous.

On tire au sort l’équipe qui commence la partie (au jeu suivant c’est l’équipe qui a le score le plus bas qui joue en premier). Les équipes tirent en alternant à chaque joueur mais l’ordre des joueurs reste constant au sein de chaque équipe.

Lorsqu’une quille a été abattue, on la redresse sur son pied (et non à la tête), le numéro face à la zone de lancer, juste là où elle se trouve et sans la soulever du sol. C’est ainsi qu’au cours de la partie, les quilles s’éparpillent et s’éloignent.

Pour abattre les quilles, les joueurs visent et lancent le Mölkky en le tenant, en principe, horizontalement en travers, paume vers le haut, dans un geste proche de la pétanque (mais tout autre geste est autorisé).

Il y a deux façons de marquer des points :

- si un joueur fait tomber plusieurs quilles, il gagne autant de points que de quilles abattues.

- si un joueur fait tomber une seule quille, il gagne autant de points que le nombre inscrit dessus.

Exemple : un joueur vise la quille n°11 et la fait tomber seule, il marque 11 points. Par contre, s’il fait tomber la n°11 et en même temps la n°4, il ne marque plus que 2 points.

On comprend donc aisément que ce jeu peut faire appel tantôt à la force (faire tomber le plus de quilles en un coup) tantôt à la précision, à l’adresse et surtout au calcul. L’exemple ci-dessus montre bien qu’une petite maladresse peut faire perdre beaucoup de points !

Attention : une quille n’est considérée comme abattue que si elle est tombée entièrement sur le sol et ne repose sur aucune autre. Si elle se trouve en équilibre sur un élément de terrain naturel, souche d’arbre, grosse racine, tronc d’arbre… elle n’est pas considérée comme tombée. Si la quille repose sur un élément artificiel, bordure en ciment, planche de délimitation de terrain… elle est considérée comme tombée au sol. Si une quille est couchée sur le sol et une autre repose en équilibre sur une bordure artificielle, il faut donc compter 2 quilles au sol, soit 2 points.

L’équipe gagnante est la première qui arrive à totaliser exactement 50 points. La manche s’arrête.

Si une équipe dépasse ce score, elle retombe à 25 (ou à 20 si on joue en 40 points).

Élimination : Le joueur (s’il est tout seul) ou l’équipe qui fait trois blancs consécutifs (trois lancers au cours duquel aucun point n’est marqué, ou un mordu sur la ligne de lancement) est éliminé. Bien entendu, si tous les joueurs sont éliminés avant que quiconque atteigne 50 points, le dernier en jeu a gagné.

Un tirage au sort (pile/face) détermine l’équipe qui commence la première manche. Après 2 manches, et, en cas d’égalité 1 manche partout, chaque équipe additionne ses points des deux manches. Celle qui a marqué le plus de points commence la troisième et dernière manche. En cas d’égalité, il y a Mölkkout.

Amusez-vous bien et pour tout savoir sur ce jeu: Fédération Française de Mölkky !!

les quilles au départ

les quilles au départ

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #A quoi on joue

Repost0

Publié le 7 Mai 2016

le terrain de jeux au fond du jardin

le terrain de jeux au fond du jardin

Le terrain est équipé pour jouer au badminton, au mini-tennis ( encore appelé tennis 12 m), au mölkky (quilles finlandaises) et bien sur à la pétanque très disputée à l'heure de l'apéro ou en nocturne à la lumière des candélabres.

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #terrain de jeux

Repost0

Publié le 10 Février 2015

L'hiver 2015-2016 a été mis à profit pour réaliser quelques travaux:

-poser des dalles de pierre de Bourgogne sur la terrasse.

-créer, au fond du jardin, un terrain de pétanque utilisable pour jouer également au badminton, aux quilles ou au mini-tennis.

-installer un éclairage performant dans le jardin et réaménager un coin repos sous le pommier.

La terrasse en pierres de Bourgogne.

La terrasse en pierres de Bourgogne.

Le fond du jardin avec son nouveau terrain de jeux.

Le fond du jardin avec son nouveau terrain de jeux.

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #travaux

Repost0