histoires

Publié le 11 Août 2017

Ils n'ont pas publié leur faire part de mariage dans le Figaro mais ils fréquentent assiduement nos campagnes...

Kristof a passé deux semaines avec sa famille au Plessis Vannon en juillet dernier.

Il les a  photographiés avec 70 autres espèces de lépidoptères nocturnes qui visitent silencieusement notre terrasse quand le soleil se couche.

Je vous présente... Hespérie de la Mauve

Je vous présente... Hespérie de la Mauve

Et Sphynx du Tilleul !

Et Sphynx du Tilleul !

Je vous présente également:

Feuille morte du Prunier

Feuille morte du Prunier

Sphynx de la Vigne

Sphynx de la Vigne

Ecaille martre

Ecaille martre

Crête de coq

Crête de coq

Et même...Cintrée!!

Et même...Cintrée!!

Mais si vos voulez les rencontrer tous et admirer les superbes photographies de Kristof, il vous faut fréquenter le site Internet sur lequel les spécialistes belges et néerlandais publient leurs photos de nature.

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #histoires

Repost0

Publié le 20 Février 2017

C'était comme ça en 1907, la rue pleine de monde...

C'était comme ça en 1907, la rue pleine de monde...

...et maintenant (février 2017) ... c'est presque pareil!

...et maintenant (février 2017) ... c'est presque pareil!

Les vaches et les chevaux s'abreuvaient à la fontaine...

Les vaches et les chevaux s'abreuvaient à la fontaine...

...mais maintenant il n'y a plus qu'un "Stop".

...mais maintenant il n'y a plus qu'un "Stop".

Il y avait du monde sur la place...

Il y avait du monde sur la place...

...il y a moins de monde mais plus de...fils (pour mieux communiquer ?).

...il y a moins de monde mais plus de...fils (pour mieux communiquer ?).

Le café et sa gloriette était très fréquentés...

Le café et sa gloriette était très fréquentés...

...c'est beaucoup plus calme aujourd'hui mais toujours, des poteaux, des fils et des stop!.

...c'est beaucoup plus calme aujourd'hui mais toujours, des poteaux, des fils et des stop!.

A suivre!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #histoires

Repost0

Publié le 14 Août 2016

le lérot et le cochonnet ou l’illusion du bandit masqué.

Histoire vraie en forme de fable racontée par notre hôte Eva :

Un jour… ou plutôt une douce nuit de juillet,

un bruit étrange se fait entendre au fond du jardin,

on dirait des cailloux que l’on remue…

La veille au soir, Eva et sa famille, jouaient à la pétanque.

Croyant l’avoir perdu, ils ont cherché partout la petite boule de bois qui sert de but, appelée chez-nous, cochonnet mais il avait mystérieusement disparu.

Pour faire joli, le petit cochon était peint en vert.

Eva, dans la nuit profonde, mais équipée pour la vision nocturne, se dirige vers le bruit sous les fourrés.

Surprise, elle découvre un jeune lérot qui déplace frénétiquement la petite boule verte disparue la veille.

A proximité existe un pommier et de petits fruits en surnombre tombent sur la pelouse… des petites boules vertes de la taille d’un cochonnet.

Eva n’a pas résisté à photographier le petit bandit masqué friand de pommes vertes mais épuisé par tant d’efforts inutiles.

Moralité : « L’illusion est trompeuse mais la réalité l’est plus encore » (citation de Frédéric Dard).

Le lérot est un petit mammifère protégé (liste rouge des espèces menacées UICN), sorte de hamster qui, comme les écureuils, vit dans les arbres et se nourrit essentiellement de fruits.

Il hiberne comme les loirs ce qui lui donne le nom anglais de « garden dormouse » et le nom néerlandais de « eikelmuis ».

Ses yeux entourés de lunettes de poils noirs lui donnent le surnom français de « bandit masqué ».

Le portait, fait par Eva, du jeune bandit épuisé après son forfait manqué

Le portait, fait par Eva, du jeune bandit épuisé après son forfait manqué

Voir les commentaires

Rédigé par Jean Pierre VIENNEY

Publié dans #histoires

Repost0